| Mattia Doto

Responsable pedagogique

Professeur de danse, danseur, diplômé en “Discipline de l’Art, Musique et Spectacle” à l’université de Bologne, avec une thèse expérimentale en histoire de la danse et mime : “Buto : les artistes, le travail sur le corps, le spectateur”. Il approfondit le travail sur le corps à travers la rencontre de différents maîtres et enseignants de théâtre, danse Buto et danse contemporaine : Silvia Rampelli (Habillé d’Eau), Yoko Muronoi, Akira Kasai, Virgilio Sieni, Nicoletta Cabassi, Hisako Horikawa, Mario Barzaghi, Annalisa D’Amato, Anna Redi et autres. La rencontre avec le maître japonais de danse Buto Masaki Iwana, fondateur du Buto blanc, a été une rencontre particulièrement significative pour lui. Il suit son enseignement depuis 2005, en Italie et en France.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Depuis 2006, il poursuit un projet de danse qui concrétise la rencontre et la contamination entre Buto (la nouvelle danse du Japon) et Tarantismo (rituel de purification dansé), autrefois en usage chez la population paysanne de sa région d’origine, Les Pouilles. S’ensuivirent la publication d’un essai, présenté en conférence auprès de l’université de Bologne et intitulé “Contamination et rencontre entre deux cultures du corps : Buto et Tarantisme” par E. Casini Ropa ainsi qu’une série de solos de danse présentés dans différents festivals et revues en Italie et à l’étranger. Parallèlement, il développe une autre recherche : “Human Bird Ritual” qui a comme objet d’étude la danse, ses caractéristiques et son rôle dans les rites chamaniques, étudiant en particulier les rites pratiqués par différentes populations dans lesquels est célébrée, à travers la danse rituelle, la transformation zooantropomorphique homme oiseau, le contact avec l’esprit-guide ou l’animal totem.

Sur cette même ligne, il réalise et présente une série de solos lors de différentes revues et festivals de danse en Italie et dans d’autres pays. Il obtient son diplôme à l’Ecole de Shiatsu du Centre de Médecine Traditionnelle de Naples et adjoint à son métier de danseur-performer et enseignant une casquette de thérapeute. Depuis 2006 il mène une activité didactique intense en enseignant danse et théâtre dans différentes associations culturelles, fondations, écoles et académies en Italie et à l’étranger. Depuis 2009, il enseigne la danse folklorique des Pouilles à Taranta Power, l’association fondée par Eugenio Bennato. Il dirige également l’Atelier Stable de danses de l’Italie du sud chez LED Spazio Danza à Naples.


© sudanzare 2016 All Rights reserved