Paris – STAGE dédié

INFO@SUDANZARE.COM | TEL. :  07 54 56 33 78 


STUDIO NILANTHI, 83 RUE REBEVAL 75019 PARIS

Métro : Belleville – Pyrénées

 

Atelier de Formation et Recherche

La tarentelle, ou quand danser guérit

Nécessité d’une approche holistique
Selon Tullia Conte et Mattia Doto les danses traditionnelles italiennes sont un OUTIL RYTHMIQUE ET SENSORIEL DE LA MÉMOIRE. Les deux intervenants, professeurs de danse et theatre l’une, thérapeute et danseur contemporain l’autre, ils propose une lecture anthropologique de ces rituels du sud de l’Italie, pour établir les fondements d’une recherche sur une forme de danse-thérapie d’inspiration traditionnelle.

à Paris de Octobre à Juin 2018, 16 heures de pratique de danse ainsi que l’histoire de danses traditionnelles italiennes

La formation est basée sur de l’expérience acquise dans les ateliers fait depuis 2012 dans plusieurs établissements cliniques et médicaux de l’île de France et en Italie.
Cette formation permet d’acquérir les outils professionnels nécessaires à l’utilisation professionnel de danses traditionnelles italiennes, en adaptant les caractéristiques spécifiques de chaque danse en fonction de l’objectif visé et du public concerné

 ▶️ Calendrier

La Tarentelle : danse de guérison

La Tarentelle est une danse naturelle et spontanée, qui permet au corps de libérer les multiples tensions apportées par la vie quotidienne. Ainsi évacuée, cette somme de conflits intérieurs ne s’accumule plus dans le corps, ce qui nous permet d’éviter dans bien des cas la somatisation et donc la maladie.

La danse nous offre la possibilité d’exprimer nos non-dits, car danser, c’est donner la parole au corps.
La danse (dans « se », dans soi) rassemble en notre cœur le corps, l’âme et l’Esprit, elle rassemble aussi entre eux les individus qui célèbrent la vie en dansant, elle nous relie, elle nous connecte (dansons! dans « on »!).

Sous bien des formes, cette pratique a toujours été présente chez les humains, aussi loin que nous mènent nos racines animales: laisser danser le corps, c’est laisser s’exprimer nos mémoires, des plus récentes aux plus anciennes. Tout peut être dansé: la terre ou le feu, l’animal ou le végétal, l’enfant ou le fou, aussi bien que l’invisible, comme le sentiment ou l’émotion.
La Tarentelle est une pratique complète et holistique, elle nous aligne, nous ouvre, et découvre nos potentiels. Elle permet la rencontre intime, avec soi et avec les autres aussi bien qu’avec avec notre environnement,…

Mais également et peut-être avant tout, danser nous met en relation avec ce qui nous dépasse, ce qui est mystérieux, avec cette partie de l’existence qui est « magique ».